Actualités

Timothée Boitouzet innovateur de l'année pour son bois translucide !

14/04/2016 - Récompenses
Innovators Under 35 France 2016

Ils sont dix ! Mais il n'y aura qu'un seul innovateur de l'année. Dix jeunes innovateurs sélectionnés par le programme MIT Innovators under 35, France. Dix jeunes entrepreneurs qui veulent transformer le monde, rendre plus équitable l'accès à la santé, trouver des solutions innovantes en faveur d'un développement responsable, économe en énergie et respectueux de l'environnement,...
Quoi qu'il advienne ce soir, dans l'amphi Glicestein, rue Bergère, dans les locaux de BNP Paribas, ils sont assurés du soutien d'un réseau de pairs qui les ont précédés et qui ont bénéficié de l'atout fantastique que constitue cette reconnaissance : le MIT Innovator under 35 award.

L'un des dix va recevoir dans un instant le prix du meilleur innovateur de l'année. Les pitches se succèdent. Les présentations sont captivantes, percutantes, enthousiasmantes. Ce sont des jeunes qui ont des idées, une vision, de l'énergie, la passion d'entreprendre, la capacité de convaincre, et le goût du succès.

Leur entreprise est parfois une toute jeune start-up de 1 ou 2 employés, dans d'autres cas, elle a atteint 200 employés en 18 mois et s'apprête à recruter 200 à 250 nouveaux collaborateurs cette année. Les anciens présentent les nouveaux et racontent où ils en sont: développement, prototypage, mise sur le marché, premiers clients... Romain Lacombe (X, MIT, Fulbright), vainqueur de l'édition 2015, raconte comment son dispositif de capteurs de la pollution équipe désormais des pigeons voyageurs de la Mairie de Londres...

Et voilà le moment tant attendu : Kathleen Kennedy, présidente du MIT Technology Review qui soutient le Prix aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays organisateurs, et Jacques d'Estais, directeur adjoint à BNP Paribas , ouvrent l'enveloppe et dévoile le nom de l'heureux élu : Timothée BOITOUZET, architecte formé à l'Ecole d'architecture de Versailles, passé par les plus grands cabinets d'architectes et lauréat à la Harvard School of Design de la bourse Fulbright et des bourses Arthur Sachs et Harvard Club of France en 2010. C'est au Wyss Institute, grâce à sa recherche avec les biologistes, qu'il va travailler sur le premier bois translucide, imputrescible, aussi dur et résistant au feu que le béton et susceptible d'être produit de manière beaucoup plus efficace sur le plan énergétique et environnemental.
Le matériau du futur ! Et on se prend à rêver à la dernière image de sa présentation : un gratte-ciel en bois ! Peut-être pour demain.

Bravo Timothée ! Le programme Fulbright est extrêmement fier de vous avoir soutenu au début de cette aventure et en vous nominant ensuite pour recevoir cette superbe récompense et ces encouragements à aller de l'avant.
Bonne chance dans le développement de votre start-up Woodoo appelée, nous l'espérons, à un brillant avenir.

Pour plus de détails, cliquez ici.

Dernières actualités

Agenda block

Faire un don

Faire un don

S’inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

Fondations et Partenaires