Jacques Portes nous a quittés

21/11/2017 - Alumni : évènements, publications et soutenances
J. Portes au cours d'une réunion de CA de France Fulbright Alumni

Nous apprenons avec tristesse la disparition de Jacques Portes.

Historien des Etats-Unis très fécond, il avait été lauréat Fulbright en 1975 et avait gardé une très grande fidélité à notre programme. Il participait à nos comités de sélection, nous tenait régulièrement au courant de ses dernières publications. Il avait rejoint l'association France Fulbright Alumni où il avait joué un rôle important pendant plusieurs années. (photo d'une réunion joyeuse du CA)

Nous reprenons ici le très beau message de Catherine Collomp, message publié pour l'Association Française d'Etudes Américaines, qui exprime parfaitement  les sentiments qui sont les nôtres.

"Il n’avait pas l’âge de partir. Ceux qui l’ont connu garderont de lui un souvenir très amical et bienveillant. Professeur à Paris VIII Vincennes-Saint Denis, il avait succédé à Marianne Debouzy dans ce poste. Jacques était un travailleur infatigable dont la liste de publications est immense (54 entrées au catalogue de la BnF) et aux intérêts multiples, alliant la connaissance de la vie politique américaine, à un goût pour le cinéma, l’histoire de l’Ouest américain, ou celle du Canada.  

 Certains de ses ouvrages de recherche ont fait date :

- Une fascination réticente, Les Etats Unis dans l’opinion française, 1870-1914, Presses Universitaires de Nancy, 1990.  Pour ce livre, Jacques fut le premier récipiendaire du « foreign language book prize » de  l’Organization of American Historians, 1994.

- De la Scène à l’écran :  Naissance de la culture de masse aux Etats-Unis,  Paris, Belin, 1997,  ouvrage précurseur sur les débuts de l’industrie du cinéma.

Ses publications à visée didactique sur l’histoire de l’Amérique du Nord sont innombrables. Lues par des générations d’étudiants et un plus large public, elles ont souvent été rééditées. Elles comportent aussi des portraits de présidents (Lyndon Johnson, Barack Obama, J.F. Kennedy), une réévaluation de l’histoire de l’Ouest et une approche de l’histoire globale.  Inlassable chercheur et auteur, Jacques a grandement contribué à la connaissance du monde nord-américain." Catherine Collomp (Fulbright alumna, 1979)

Dernières actualités

Faire un don

Faire un don

S’inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

Fondations et Partenaires