Actualités

Rapport Open Doors 2021 : Les flux étudiants entre la France et les Etats-Unis ont diminué mais sont restés significatifs.

18/11/2021 - EducationUSA

Le rapport Open Doors 2021 du bureau de l’éducation et des affaires culturelles du Département d’état américain et l’Institute of International Education est sorti cette semaine.  Il fournit une base de référence importante sur l’état des échanges éducatifs entre les États-Unis et d’autres pays, dont la France. 

Le rapport confirme la baisse globale, d’ailleurs anticipée, de la mobilité étudiante due à la crise sanitaire mondiale. En 2020-21, le nombre d’étudiants français inscrits dans une université américaine a ainsi baissé de plus de 33%. Le nombre d’étudiants américains faisant un séjour d’études en France baissait de son côté de près de 54% en 2019-2020. 

5.643 étudiants français ont néanmoins choisi de se rendre aux Etats-Unis en 2020-2021. En Europe, la France est le 4ème pays pourvoyeurs d’étudiants vers les Etats-Unis après le Royaume-Uni, la Turquie et l’Espagne.  Les domaines de spécialisation préférés des étudiants français aux États-Unis sont le commerce (23,8 %), l'ingénierie (15,3%), les mathématiques et l’informatique (10,5%) et les sciences sociales (10,4%).  En ce qui concerne leur niveau d’études,  39% sont inscrits en premier cycle (undergraduate), 33,7% sont inscrits en master ou en doctorat, 7,2% sont inscrit dans un programme non-diplômant, et 20,2% font un stage en lien avec leurs études (optional practical training).

En 2019-2020, 8 528 étudiants américains sont venus étudier en France, soit une baisse de près de 54% en raison de la fermeture de la quasi-totalité des programmes de Study Abroad américains basés en France dès le mois de mars 2020.  La France continue de représenter la quatrième destination préférée des étudiants américains après l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni, une position identique depuis des années.

Malgré la diminution importante des flux, le rapport montre une grande résilience de la part des institutions d’enseignement supérieur.  La fermeture des frontières entre les États-Unis et l’Union européenne au printemps 2020 par exemple ne s’est pas traduit par la fin des échanges universitaires.  L’enseignement à distance—comptabilisé par Open Doors pour la première fois cette année—a permis à un grand nombre d’étudiants internationaux inscrits dans un établissement américain de continuer leurs études malgré la crise.  Le nombre d’étudiants français inscrits dans un master ou doctorat aux États-Unis par exemple n’a diminué que de 16,7% par rapport à l’année précédente. 

Autre chiffre significatif : les étudiants internationaux représentent 4,6% du nombre total des étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur aux États-Unis.  D’après le Département du Commerce américain, les étudiants internationaux rapportent plus de 39 milliards de dollars à l’économie américaine.  Les États américains accueillant le plus grand nombre d’étudiants internationaux sont la Californie, New York, le Texas, le Michigan, et l’Illinois. 

En ce qui concerne la mobilité internationale des étudiants américains, la crise sanitaire a aussi eu un impact significatif.  162 633 étudiants américains sont partis étudier à l’étranger en 2019-20, soit une baisse de 53% par rapport à l’année précédente mais l’’Europe conforte sa position de leader en accueillant 58% du nombre total d’étudiants américains, soit +2% par rapport à l’année précédente.  Les étudiants américains partent à l’étranger surtout dans le cadre de leur premier cycle universitaire (undergraduate) et plus particulièrement en deuxième (junior) ou troisième (senior) année. Le rapport Open Doors ne prend en compte que les étudiants qui sont inscrits dans un programme de Study Abroad qui leur permet d’obtenir des crédits dans leur institution d’origine.

Le rapport Open Doors montre bien la nature exceptionnelle de la baisse récente de la mobilité internationale des étudiants.  Dans les dix ans précédant la crise sanitaire, le pourcentage d’étudiants américains en premier cycle qui font un séjour d’études à l’étranger a plus que doublé pour atteindre 16,1%.  Pendant la même période, le nombre d’étudiants internationaux inscrits dans des universités américaines a augmenté de 55,6%. 

Pour avoir accès au rapport Open Doors. 

Dernières actualités

Faire un don

Faire un don

S’inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

Fondations et Partenaires